3-picture1

 

 

Gibo Aïko

Gibo Aïko étais une femme reinosha , c'est à dire qu'elle voyait les esprits.
Gibo Aïko est née en 1932 àYokohama. Elle a pris conscience de sa capacité à communiquer avec les esprits défunts à l’âge de six ans.Quand elle était enfant, sa meilleure amie, une enfant comme elle , qui se nommait Ayako, est morte. Gibo Aïko était déjà une enfant qui ne parlait pas, et était introvertie.Suite au décès de son amie, elle est devenue encore plus introvertie.

3-picture2

Quand soudain, alors qu’elle jouait seule, elle a entendu Ayako lui parler. Puis elle s’est habituée à entendre et à voir son amie, qui lui annonçait des choses qui allaient arriver. Aïko avait l’œil gauche abimé, aveugle suite à un accident. Or c’est avec cet œil qu’elle disait voir les esprits. Elle avait aussi l’oreille droite atteinte de surdité, et elle entendait la voix des esprits par cette oreille. Ses parents ne voulaient pas qu’elle soit une reinosha, et ils ont essayé de l’empêcher, mais ils ont fini par s’y résigner.

3-picture3

photo (sûrement un trucage) d'un esprit

A partir de l’âge de 21 ans jusqu’à 37 ans, elle étais mariée et éleva 3 enfants, et ses capacités psychiques ne se sont plus manifestées. Puis à 37 ans, soudain, ses facultés sont revenues. Par la suite, Gibo Aïko participa à des émissions de télé au Japon ou elle devait aider des personnes qui avaient des problèmes en relation avec des esprits, elle faisait également des rituels pour les gens. Ce qu’elle pratiquait était très classique au Japon et basé sur ce que l’on appelle culte des ancêtres,mais en fait ce n’est pas un culte.Mais plûtot une attitude de respect envers les esprits, et surtout une reconnaissance de leur existence.

3-picture4

tableau traditionel représentant un fantôme célèbre

Elle disait qu’ils ont besoin que l’on prie pour eux, fasse des offrandes, et qu’en échange , ils sont capables de nous aider, en particulier en nous évitant des erreurs et en limitant les dégats quand il nous arrive quelque chose de difficile. Gibo Aïko a été invitée par des organisations de recherche psychiques de différents pays, qui l’emmenaient dans des endroits ou il y avait des phénomènes de poltergeist ou de hantise. Elle pouvait décrire avec précision les personnages décédés qui étaient à l’origine des phénomènes et donnait des conseils pour les pacifier ou résoudre les problèmes. Elle a également participé à des recherches en Egypte avec un egyptologue japonais. Cet egyptologue se nommait le professeur Sakuji Yoshimura, il était à la recherche d’une tombe dont on soupçonnait l’existence. Gibo Aïko à montré un endroit avec sa main, et on a utilisé un radar pour vérifier. Une ruine a bien été découverte à cet endroit .
Gibo Aïko est passée dans le monde des esprits en 2003 à l'age de 71 ans.

reinosha copyright Nihon Dento Kyokai
02/10/05